ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité

Cas pratique d'illusion de morale













Exercice pratique de l'illusion des arnaques...

Analyse de ce site dans l'édition Psychics Illustrated 2e trimestre 2018.




 

Le site arnaques-voyances-audiotel-plateforme.com, créé par l'emploi d'un avatar, le 21/01/2013, entreprend d'informer la clientèle des crédules sur le thème des "arnaques" de la fausse voyance.

 

Site arnaque-voyance-audiotel-plateforme.com utilise 9 fois le mot arnaque dont 8 fois en 16 titres de page. Huit fois de trop.


L'arnaque est-ce un délit? Le mot est inconnu au Dalloz code pénal, ni défini, ni réprimé.


Ce site regroupe, sous le terme "d'arnaque", les pratiques commerciales des concurrents de l'avatar, sans expliquer en quoi ces pratiques seraient délictueuses puisque l'arnaque ne constitue pas un délit. Les crédules recherchent de préférence les arnaques les plus goûteuses. La page des travaux occultes figurant sur ce site évoque 6 couleurs de magie, sans les nuances intermédiaires, en menaçant de la "justice divine" sans indiquer dans quel palais siègent les juges divins, ni non plus sans donner les adresses des avocats, ni les dates d'audience. Le 09/12/2014, le tribunal correctionnel de Nanterre relaxait 2 fausses voyantes, ayant proposé des travaux occultes de magie noire, à une femme, pour faire revenir son compagnon qui l'avait abandonnée. Cette décision, non motivée, publiée dans PSYCHICS ILLUSTRATED 1er trimestre 2018, indique que les travaux occultes, lorsque le crédule a accepté de les payer, en connaissance de cause, ne constituent pas des délits.  


L'avatar auteur de ce site prétend détenir les "recettes" infaillibles pour distinguer les bons faux voyants des mauvais. Une question d'appréciation non partagée dès lors que l'on ne peut rien attendre de sérieux de tels individus, quels qu'ils soient, les "trucs" à connaitre sont inutiles.La distinction s'avère sans intérêt par application de la définition usuelle de l'escroquerie oraculaire consistant comme le pratique cet avatar à réclamer de l'argent pour obtenir la "lecture de l'avenir". Tous réclament de l'argent, l'avatar y compris ne fait pas exception. Voici d'ailleurs ses tarifs :


80 € * la consultation de voyance complète

  • au cabinet -le petit coin?- d'1 h (environ)


tarifs des consultations de -fausse- voyance par téléphone en vigueur:


35 € la question approfondie (environ 15 min*)


50 € les 2 questions approfondies (environ 30 min*)


65 € les 3 questions approfondies (environ 45 min*)


80 € les 4 questions approfondies (environ 60 min*)


L'avatar demande de l'argent. Pour quel motif? La réponse se trouve à la rubrique "présentation" dans laquelle figure sa déclaration de don de type généalogique.


X... est une vraie médium-voyante de naissance. Elle a reçu ce don de sa famille maternelle ou il se transmet depuis 5 générations. Sans accent sur le u du où ce qui signifie alors ou bien, et la phrase devient sans signification.


La prétention de transmission héréditaire, commune à la plupart des faux voyants non sérieux, était jugée constitutive de fausse qualité par la cour d'appel de Bordeaux, 3e chambre correctionnelle le 14/12/2007, Dossier n°07/00635 :


Attendu que l'encart publicitaire écrit publié par S D contient notamment les expressions "voyant médium compétent, don héréditaire de père en fils depuis 7 générations, grand spécialiste des problèmes sentimentaux, paiement après résultats, possède des solutions efficaces et rapides pour résoudre tous vos problèmes, "; que ces expressions constituent des affirmations mensongères, les trois premières expressions constituent de fausses qualités, que cet écrit a servi de cadre à la mise en scène ultérieure (...)

PAR CES MOTIFS

Déclare SD coupable du chef de tromperie divinatoire conformément à la loi


A propos de l'inexistence du don divinatoire, 2 patrons des principales sociétés, concurrentes de l'avatar, déclaraient en justice en 2015 et en 2017, que le don divinatoire n'existe pas. Lire à ce sujet


Faire usage d'une fausse qualité, le prétendu don héréditaire, pour la mise en scène d'offres de consultation tarifées (approfondies par téléphone, le combiné remplaçant la pelle pour creuser) ne constitue pas une arnaque.


User en revanche d'une fausse qualité -le don génétique- afin de tromper une personne physique pour la déterminer à remettre des fonds caractérise le délit d'escroquerie de l'article 313-1 du code pénal dès lors que la revendication de transmission généalogique maternelle par les femmes persuade le crédule. Sans qu'il soit nécessaire pour l'avatar de publier le trombinoscope de sa lignée génétique.


L'escroquerie à l'art divinatoire est ainsi définie "constitue une escroquerie le fait pour une personne d'obtenir la remise de sommes d'argent en persuadant des gens crédules de ses pouvoir divinatoires." Revendiquer une fausse qualité non OGM génétiquement transmissible par les femmes, condamnée par l'appréciation souveraine d'une cour d'appel, est susceptible de caractériser un délit.


L'avatar donneuse de leçons contrevient aussi à l'obligation d'information précontractuelle légale, selon examen de son site.


L'avatar correspond à un nom d'artiste gogolandais, à fausse particule de la nigaudie se rapportant à une barrière. A l'usage des poires, des gobeurs, et des amateurs de gogotte, d'une personne utilisant une illusion de morale pour placer ses prestations. Le niveau intellectuel de cet avatar est à peine supérieur à celui de la bête de picardie en dénombrant le nombre de fautes de français dans les pages de ce site. Sauf si bien entendu ce site est destiné à l'usage des déficients ou des intellectuellement défavorisés.


φct

astroemail 01/18


NB : dans un email, daté 14/01/2018, une personne, non identifiée accusait cet article de dénigrement, ainsi que de buzzer à son encontre, pour faire de l'audience. Astroemail ne proposant pas de prestation de voyance, le dénigrement est dépourvu de fondement. Quand au buzz, astroemail comporte actuellement 2000 pages plus consultées que celle-ci, chaque mois. En juillet 2017 une page se rapportant à cet avatar était supprimée, sans que le trafic général des consultations ne s'en ressente.Cette personne proférait aussi diverses autres menaces, au nombre desquelles figurent, l'application la loi du talion en représailles. Cette référence indique une pratique de culture haribi. Est-ce une autre revendication de nature génétique? A cette personne, pleine d'animosité, il convient de rappeler l'une des dernières pensées publiées sur astroemail en décembre 2017 : "je rends les bienfaits comme les méfaits avec reconnaissance. Il convient de me laisser le temps d'exprimer ma gratitude. Notamment savoir quand, et comment, renvoyer l'ascenseur".





numérisé par astroemail pour dépôt légal numérique BNF 01/2018






®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2018-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702