ASTROEMAIL
actualités de consommation de la crédulité


VERITAS ODIUM PARIT



Publication professionnelle en mouvements planétaires et orbitaux


codependance à l'astrologie, incitations à consommer de l'astrologie





CODEPENDANCE A L'ASTROLOGIE




© 2014 ASTROEMAIL DR reproduction interdite


addiction de l'astrologue au public

astrology a mental illness : addiction astrologer public




La dépendance se définit ainsi : «nécessité de prendre un produit, ou d’avoir un comportement de manière incontrôlable et  régulière. Si ce comportement n’est pas accompli un effet de manque important se manifeste.»  



par Claude Thebault,


La notion de co addiction, traduite par le mot codépendance,  fut mise en évidence par Louise Wilson à partir d’observations menées sur des groupes d’alcooliques. Pia Melody et Melody Beattie popularisèrent le terme codépendance devenu depuis le vocable de référence.


La codépendance repose sur le couple du dépendant et de son entourage. Ainsi que de leurs interactions réciproques. La notion de dépendance, en matière d’astrologie, comporte deux aspects concaves :

 - celui de la relation public/astrologue

 - celui de la relation astrologue/public.


Ils sont concaves[1] car ils sont tous deux sources de vulnérabilités, fondées sur les attentes réciproques, pour chacune des deux parties dépendantes : le public et l’astrologue.


La dépendance à l’astrologie se traduit par plusieurs attitudes de nature à modifier la sociabilité d’une personne, ainsi qu’à influencer son environnement de vie (rituels de superstition, compulsions, idées bizarres et aberrantes).


La dépendance à l’astrologie se double d’une addiction supplémentaire avec l’avènement des réseaux sociaux celle de la cyberdépendance. Et de ses manifestations spécifiques (fréquentation compulsive de forums spécifiques d'échange d'idées, et de théories aberrantes, acceptées comme des croyances du type Parlons d'astrologie).


La codépendance à l’astrologie dans sa dimension addiction de l’astrologue au public se traduit par des manifestations d’égomanie. Le couple public/astrologue ancre l’astrologue dans la boursoufflure de sa personnalité.


1. Ainsi, à titre d’exemple, l’affirmation d’André BARBAULT selon laquelle la présence dans sa Roue de Pythagore, de 4 conjonctions consécutives, le prédisposait à comprendre, «génétiquement», ce type de relation, et par voie de conséquence à concevoir un indice de «concentration planétaire».


A la vérification, on ne trouve aucune trace, dans le relevé sidéral, de sa date de naissance, de la quadruple conjonction, avancée par André Barbault comme explication de prédisposition planétaire de nativité.


Revendiquer un talent, sinon une faculté spéciale, sur le fondement de ce type d’argument est en soi suspect, car cela revient à faire appel au paranormal en se servant d’une idée déraisonnable, bizarre et délirante. Un charcutier évoque-t-il sa parenté avec la porcherie? Comme explication de son orientation professionnelle dans la saucisse et le boudin?  


On doit donc conclure à l’expression de l’égomanie d’André Barbault, afin de persuader le public de sa théorie, sur le fondement de «j’étais fait pour». «Je comprends les conjonctions et les alignements mieux personne, par suite d’une aptitude, ou d’un don, astral». Sa théorie, de la concentration planétaire, relevant de l’illusion. Au lieu d’étudier les 9 plus importants alignements de -2000 à +2000 il ne s’intéressa qu’au XXe siècle, où l’on n’en relève aucun. Un siècle sur 40. Pour élaborer ensuite un calcul mystificateur. Un échantillon limité, restreint à une centaine d'années, pour établir une thèse, élaborer un système, et fonder une doctrine.


La codépendance à l’astrologie favorise aussi la perte du sens des réalités, ainsi que le développement des idées anormales, notamment chez les bloggeuses spécialisées intervenant sur les réseaux sociaux.


  Avantages de la codépendance à l’astrologie


 -  Ré assurance et entretient régulier de l’égomanie de l’astrologue

 -  Isolement des réalités de la vie

 -  Dispersion du sens des responsabilités

 -  Incitations à commettre des actes délictueux

 -  Sentiments hallucinés, d’être au contact de l’Univers (idées anormales)  ex :la bloggeuse Désarmement Planétaire


 Inconvénients de la codépendance à l’astrologie


 -  Fuite dans l’illusion de se croire indispensable

 -  Perte d’autonomie esclavage de l’entretien du site

 -  Perturbations de la vie quotidienne, relationnelle, affective et familiale

 -  Dépression



  TEST DE DEPENDANCE


   Êtes vous capable de lire les phrases ci dessous sans ressentir de réactions de rejet ?


  -   L'astrologie a gaché ma vie

  -   Dépendance à nourrir son zodiaque comme un poisson rouge : vite je veux un guide pour m’en passer

  -   Je suis une bloggeuse d’astrologie : une de ces chieuses du zodiaque débité en tranches

  -   Je consomme de l'astrologie par convivialité, c'est décidé aujourd'hui j'arrête les horoscopes

  -   L'astrologie sur internet ou sur facebook c'est le piège quotidien du lavage de cerveau

  -   L'astrologie ça ne marche pas, et ça ne marchera jamais

  -   L'astrologie, pour moi c'est fini, je n'y touche plus, je ne regrette rien


Si vous ne ressentez, ni colère, ni haine, après lecture de ces 7 items, vous disposez d’une marge de recul personnelle suffisante sans manifester de dépendance, ni subir d'influence


Claude Thebault, éditeur d'Astroemail


[1] Les notions de concavité et de convexité sont explicitées par Nicolas Taleb dans son essai sur la Néomanie.

12/14












®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702