PROFILS MEURTRIERS

le Crime votre partenaire au quotidien


(c) astroemail 2014


La lecture du Crime à partir des indices trouvés




L'étude expérimentale de Christopher Funk

Kepler College, juin 2014


Le Collège Kepler, à côté de Washingon, diffusait en juin 2014 une vidéo dans laquelle elle présentait, une étude expérimentale, de Christopher Funk, sur le Crime vu par l'astrologie.


             l'étude expérimentale de Christopher Funk



Funk, prétendait découvrir l'adn astrologique du Crime, en isolant, minutieusement, ses gènes dans les roues de Pythagore de deux tueurs en série latinos, les Mercado Brothers, des jumeaux nés à El Monte, près de Los Angeles, à la fin des années 1980. Une démarche insolite. Car 2 hirondelles ne font pas le printemps, et deux assassins ne personnifient pas le crime. Au terme de sa présentation, Funk localisait l'adn criminel dans la marche rétrograde de Saturne.


Le College Kepler, porte bien mal son nom, et Christopher Funk, ignorent, encore, que Saturne marche exclusivement en mode prograde. L'étude de Funk est donc, comme son nom l'indique, expérimentale. Sans dépasser le niveau zéro. Funk a des excuses. Il ne mérite pas que la pierre lui soit jetée, du moins pas encore, tellement son exposé accumule les bourdes les unes après les autres. Comme par exemple employer, exclusivement, des Roues de Pythagore établies en sidéral, en le mentionnant en gros titres, pour démontrer que son raisonnement est basé sur le tropicalisme. Ou encore se servir de positions planétaires erronées, y compris en astrologie estampillée "made in america". Comprenne qui pourra. Les astrologues mentent tellement, en majorité par ignorance. En minorité par manoeuvres frauduleuses délibérées, pour extorquer de l'argent. Qu'il est nécessaire de se former, à l'astronomie, pour apprendre la vérité, et découvrir la réalité des mouvements planétaires. Pour ensuite faire le grand nettoyage qui s'impose, afin de mettre à la poubelle, et brûler, dans un grand feu, tous ces propos incultes et incompétents de charlatans prétentieux, d'imposteurs des astres, et d'escrocs aux horoscopes bidons[1].  


Si dés lors Saturne ne recule jamais, ni devant, ni derrière, le Crime, c'est donc qu'il existe d'autres explications que celle de  son improbable influence planétaire assassine, non démontrée.


A cette fin, Astroemail 134, publie un dossier dont le contenu, expose le propos de Funk, pour ensuite alimenter vos réflexions, sur le thème du Crime, en vous donnant plusieurs pistes, à explorer, à partir des contributions de choix. Tant du père de la Criminalistique Française, le docteur Edmond Locard, que d'auteur ayant approfondi le sujet. Afin que le visage du Crime vous apparaisse avec ses principaux traits multiformes. En effet, tueur en série, par exemple, constitue une déformation particulière des profils du Crime, sans représenter son profil général.


Autre importante déformation des manifestations du Crime : celles du public. Edmond Locard les analyse comme l'expression d'une pulsion sexuelle. Et de citer des tueuses acquittées de meurtre à la barre du tribunal, recevant ensuite des propositions de mariage de personnes richissimes.


Des exemples significatifs existent. Ainsi le dernier bandit Corse, André Spada, avant qu'il ne se rende aux gendarmes, voyait des femmes du continent traverser la mer, braver les dangers physiques du maquis corse, pour lui déclarer leur amour. Ou comme le fit même une anglaise de 40 ans, lui offrir des bijoux en or. Locard nomme ces expressions l'enclitophilie, ou l'amour des criminels. Le syndrome de Stockolm, avec la prise d'otages, constitue une variante.


Saturne n'a rien à y voir.


André Spada le dernier, et mythique bandit Corse,3 fois condamné à mort, guillotiné le 21 juin 1935, à Bastia

un film documentaire fut réalisé, de son vivant, en 1935, sur son histoire


- "Moi Spada, je suis universel avant même d'être Corse..."

"Je ne connais que ceux qui me connaissent, les autres tant pis pour eux" (André Spada)


- "Un bandit doit faire sa réputation" (André Spada)


"Son bijou préféré est une bague ornée d'une croix d'or, qu'une anglaise admiratrice, ravie, lui remit en plein maquis" L'Intransigeant 5 mars 1935, Paris


- "Dans votre palais vert, vous aviez une cassette, et entassiez des caisses de liqueurs, et des paniers de champagne, dont vous régaliez cette étrangère, un peu toquée, qui était venue vous admirer dans votre repaire, et qui vous eut volontiers épousé"  (le président de la Cour d'Assise de Bastia audience 07 mars 1935)


A l'énumération de ses crimes, Spada déclara : "Oublions le passé, Monsieur le Président".

une réplique théâtrale, en pleine audience criminelle, digne d'un film pour Jean Gabin

Spada ajouta : "Vous parlez de sang ? C'est moi le responsable, un point c'est tout!"



Au titre des droits d'exploitation, selon son expression du "banditisme photogénique", Spada réclama 85 000 frs de l'époque pour une heure de photos.Sur les conseils avisés de ses avocats, Me Charles Cancellieri, et, Bronxini de Caraffa, afin d'être payés de leurs postulations, en qualité de défenseurs, dans son procès. A défaut d'être défrayés par leur client, le produit d'exploitation, de ses droits personnels, y suppléa.


Get Adobe Flash player


Astroemail 134

Dossier : Les Profils de Meurtriers


gdb 11/14




[1] Cette observation s'attache au constat suivant : les astrologues dressent des Roues de Pythagore, cercle sur la circonférence duquel ils posent les planètes en degrés, dessin qui n'est en aucune manière géocentrique, puisque ce mode nécessite de poser les planètes en DISTANCES les unes des autres chacune en rotation sur un épicycle. Le dessin de représentation est donc en lui même faux. Les positions aussi, puisqu'ils utilisent une approximation planétaire, déformée, leur donnant un aperçu du géocentrisme. C'est ainsi qu'ils font alterner les mouvements planétaires en prograde et rétrograde, inobservables dans la réalité.


Alors qu'il leur serait plus simple d'utiliser, une bonne fois pour toute, les vrais mouvements planétaires sidéraux. Ce qui leur permettrait, à défaut d'avoir du talent. Leur niveau général est médiocre, le docteur Eugène Osty, de l'Institut Metapsychique International, le constatait dans un rapport. De travailler, sinon de réfléchir, sur des localisations planétaires EXACTES. Ce minimum d'HONNETETE les astrologues y contreviennent. Lorsqu'on leur en fait la remarque ils s'énervent alors, vivement, dans des accès de démence, et menacent, vous traitant pour les uns de "scientiste". Pour les autres "vous les faites vomir". Ainsi qu'un représentant de la chapelle des Conditionalistes R.Pellard nous écrivit :"vous me faites gerber". Qu'il dégueule. Au moins cela lui fera du bien. A défaut de lui déboucher les neurones, son estomac en sera soulagé.


Que ces gens ne s'étonnent plus qu'on leur dise qu'ils emploient de mauvais outils, et qu'en conséquence leurs résultats soient nuls. Puisque, contre l'évidence, ils s'obstinent à faire des simagrés dans l'imaginaire.











"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                           Médiation Extra Judiciaire   Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702